Documents
Affiche1.32 MB
Brochure276.21 KB

Share this on

Illustration
Geneesmiddelenenzwangerschap

Vous êtes enceinte ?

Avant de prendre un médicament, demandez conseil à votre médecin, votre pharmacien ou votre sage-femme, pour connaitre les risques éventuels de ce médicament pour votre grossesse. Si nécessaire, ils peuvent vous proposer des alternatives.

L’automédication est déconseillée durant la grossesse.
Méfiez-vous de produits qui pourraient vous paraître inoffensifs, tels que des compléments alimentaires et/ou les vitamines car la prise d’une quantité trop importante de vitamine A peut notamment provoquer des malformations chez l’enfant à naître.

Restez vigilante en fin de grossesse ou juste avant l’accouchement car certains médicaments peuvent passer dans le sang du nouveau-né et ne pas être éliminés de l’organisme, ce qui peut être dangereux pour votre enfant.

Lisez toujours la notice du médicament. Vous y trouverez une rubrique spécifique concernant la grossesse.

Lorsque vous prenez des médicaments durant une longue période, continuer votre traitement est parfois indispensable pour garantir votre santé et celle de votre enfant. Dans le cas de certaines affections, comme l'épilepsie, le diabète ou l'hypertension, le traitement ne peut pas être arrêté.

Vous ne devez jamais arrêter votre traitement sans l’avis de votre médecin.

Parlez de votre grossesse à votre médecin, qui adaptera votre traitement si nécessaire.

Lisez toujours attentivement la notice et les informations sur l’emballage de votre médicament

Certains médicaments sont déconseillés pendant une certaine période de la grossesse (par exemple pendant le premier ou le troisième trimestre). D’autres médicaments doivent être évités durant toute la grossesse.

Lisez attentivement la notice et tenez compte des recommandations.
Vous trouverez la notice dans l’emballage du médicament mais également sur http://notices.afmps.be/.

N'hésitez jamais à demander des explications supplémentaires à votre médecin, votre pharmacien ou votre sage-femme.

Des informations supplémentaires ?

Pour certains médicaments, du matériel éducatif spécifique pour le patient complète la notice avec des informations sur la minimisation de certains risques (RMA, Risk Minimisation Activities).

image 

Demandez à votre médecin, votre pharmacien ou votre sage-femme de vous transmettre ces informations.
Ce matériel éducatif est également disponible sur le site internet de l'AFMPS.

Vous êtes confrontée à un effet indésirable ?

Un médicament peut provoquer un ou plusieurs effets indésirables.

Notifiez chaque effet indésirable à l'AFMPS par l’intermédiaire de votre médecin, votre pharmacien ou votre sage-femme, ou directement sur www.afmps.be/fr/effetsindesirables.

Votre notification aide à améliorer la sécurité des médicaments.